Vie de couple

Perte de libido chez l’homme : quels traitements sont les plus efficaces ?

La libido désigne un état psychologique manifestant le désir d’avoir un rapport sexuel. C’est une énergie qui change d’intensité en fonction de plusieurs facteurs psychologiques et/ou hormonaux. Or, la majorité d’hommes souffrent d’une perte de la libido au moins une fois dans leur vie. Certains en souffrent même de façon plus chronique, créant ainsi de véritables problèmes de couple, et ce pour des causes qui varient d’un homme à un autre. 

Des traitements existent, toutefois, pour soigner la baisse du désir sexuel. Il convient au médecin traitant d’analyser les causes de l’impuissance et de prescrire le traitement approprié. 

Comment reconnaître une perte du désir sexuel ?

Durant la vie d’un homme, l’envie sexuelle s’estompe progressivement avec l’âge. Sauf que cette baisse peut apparaître soudainement après des années de désir sexuel constant. Elle peut ainsi se manifester ponctuellement ou de façon plus pérenne.  Les hommes qui souffrent d’une perte de la libido la reconnaissent lorsqu’ils :

  • Ne pensent plus ou peu au sexe. 
  • N’ont plus de fantasmes.
  • Ont des problèmes constants d’érection. 
  • N’ont plus une envie de rapport sexuel.
  • Ne ressentent plus d’intérêt pour leur partenaire même s’ils arrivent à avoir des érections. 

La diminution du désir sexuel n’empêche pas l’homme d’être stimulé et de faire l’acte sexuel. La plupart continuent même de le faire en simulant le plaisir uniquement pour satisfaire leur femme. Une telle situation ne peut que gêner la sexualité du couple et créer des tensions entre les conjoints. Il est, donc, nécessaire de comprendre ses causes pour déterminer les traitements adéquats à cette impuissance. 

Quelles sont les causes de la baisse de la libido ?

Les causes expliquant la perte du désir sexuel chez l’homme sont nombreuses. On peut les classer de la manière suivante :

Les troubles psychologiques 

Ce n’est secret pour personne de dire que les problèmes psychologiques jouent négativement sur la sexualité masculine et ses envies. L’anxiété, le stress, la fatigue et la dépression sont les facteurs qui reviennent le plus dans le diagnostic d’une impuissance sexuelle. 

Un homme sous pression est un homme qui a la tête ailleurs que dans son lit. A coup de stress et de chagrin, l’homme ne trouve plus le temps pour se détendre et prendre du plaisir avec sa femme. Un constat qui influence sa capacité à ressentir l’excitation sexuelle. 

Un traumatisme sexuel antérieur peut conduire à un blocage à ce niveau et fait baisser la libido masculine. Cette situation concerne les personnes victimes d’agression sexuelle ou d’adultère. Pour se défendre de cet antécédent, elles optent pour l’abstinence sexuelle. 

A lire aussi   Comment ne pas s'énerver en couple ?

Les problèmes physiologiques

Il s’agit principalement de troubles d’éjaculation (éjaculation précoce ou incapacité à éjaculer) qui développent une impuissance chez l’homme. De tels dysfonctionnements conduisent généralement à des troubles d’érection et une incapacité à atteindre l’orgasme, voire même une incapacité à s’exciter. 

Le déficit de testostérone 

Signe de la virilité masculine, la testostérone est l’hormone qui garantit la maturation des spermatozoïdes. La testostérone a un effet direct sur le cerveau masculin pour activer son désir sexuel. Elle influence également sa capacité d’érection et d’éjaculation. En cas de manque à ce niveau, la production hormonale diminue ce qui fait perdre l’intensité de la libido chez l’homme.

Un déficit du taux de la testostérone conduit l’homme à se douter de lui et à perdre sa propre confiance devant sa partenaire. 

La prise de médicaments 

Certains médicaments ont des effets indésirables sur le taux sanguin de testostérone, et par conséquent sur le niveau du désir sexuel. Il s’agit principalement de médicaments pour traiter le stress, la dépression ou l’anxiété. La thérapie du cancer de la prostate est également susceptible de causer une perte de la libido masculine. 

Il ne faut pas arrêter la prise de ces médicaments sans consulter son médecin, car leurs effets négatifs ne sont que de courte durée. Ils s’estompent dès la fin du traitement. 

Quels traitements contre la perte de la libido chez l’homme ?

A chaque cause de la baisse de l’envie sexuelle masculine, existe un traitement dédié. 

Un traitement thérapeutique 

Lorsqu’il s’agit d’un problème psychologique, il est conseillé de consulter un sexothérapeute. Une telle consultation permet d’analyser les causes du stress et des angoisses qui accablent l’homme et lui fait perdre sa libido. Ce médecin est habilité à comprendre la profondeur des troubles sexuels de son patient et de trouver les mots justes – parfois les médicaments – pour le soulager de ces maux.

Le sexothérapeute peut aussi recommander une thérapie de couple pour favoriser le dialogue entre les conjoints, souvent bénéfique pour déclencher le désir masculin à nouveau. 

Une injection de testostérone 

Lorsqu’on diagnostique un déficit de l’hormone de la masculinité, une injection de testostérone est souvent le traitement le plus approprié pour retrouver sa libido. Pour cela, on applique généralement un patch sur la peau ou on injecte un gel.  

Adapter ses médicaments 

Si la prise de certains médicaments est responsable de troubles d’érection ou perte de désir sexuel, il est conseillé de consulter son médecin à ce sujet. Ce dernier peut adapter le traitement en fonction de l’état du patient pour lui permettre de retrouver le plaisir au lit. 

A lire aussi   Comment ne pas s'énerver en couple ?

Travailler sur soi-même

Le désir sexuel est une énergie qui a besoin de s’alimenter des bonnes ondes. Lorsqu’un homme commence à perdre cette énergie, il doit prendre du temps pour soi. Manger bien, dormir bien et avoir une bonne hygiène de vie sont les trois règles d’or en la matière. Il lui conseillé alors de :

  • Favoriser une alimentation riche en vitamines A qui contribue à la production de la testostérone. 
  • Contrôler sa consommation de tabac et d’alcool
  • Éviter les insomnies en dormant dans des heures raisonnables.
  • Pratiquer une activité physique régulière pour solliciter l’endorphine (l’hormone du plaisir) qui a un impact direct sur la libido.

Un homme a besoin de décompresser et de s’accorder des moments de répits. Si discuter avec sa partenaire de ses troubles sexuels est bénéfique, prendre ses distances peut avoir également le même effet escompté sur sa libido. Au final, cela ne fait que pimenter leurs retrouvailles ce qui augmente le désir sexuel.